49MARAIS, MARÉCAGES, TOURBIÈRES

Il existe quatre sortes d’habitats humides, qui sont des étendues de terrain recouvertes d’une eau peu profonde, pendant toute ou partie de l’année. Chaque type d’habitat humide est identifiable par sa végétation spécifique. Un marais possède une végétation composée de plantes à tige souple dont les racines plongent dans l’eau, comme les quenouilles, les roseaux, les joncs et les flèches d’eau. Les marais sont les plus productifs des habitats humides, lieux de reproduction autant que sources de nourriture pour toute une variété de faune.

Marécage.
Marécage.
Un marécage abrite des végétaux ligneux tels qu’arbres et arbustes. Le frêne noir, l’érable rouge et le thuya occidental y sont communément présents. Une tourbière est recouverte d’un tapis de mousse de sphaigne associé à des arbres à feuillage persistant et à des arbustes. Les tourbières mettent très longtemps à se former, et évoluent sans cesse. Leur irrigation est faible, et leur sol naturellement acide. Une tourbière basse ressemble beaucoup à une tourbière, mais mieux irriguée. La terre étant moins acide, une végétation plus variée peut y croître, comme les buissons, le Carex et les graminées.

page 1 de 4 page suivante >