4LES COLONIES SUR LA SYDENHAM

Acte et sceau octroyant à Archibald Campbell une propriété de 60 hectares de terrain, dans la commune de Caradoc. Daté du 10 avril 1829. Les Campbell s’y installèrent en 1822.
Acte et sceau octroyant à Archibald Campbell une propriété de 60 hectares de terrain, dans la commune de Caradoc. Daté du 10 avril 1829. Les Campbell s’y installèrent en 1822.
3. Pour récompenser les "héros" de la Guerre de 1812 et de la guerre avec la France. Ceux-ci comptaient bien sur des récompenses foncières de la part du Roi d’Angleterre, mais, comme il n’y avait plus de terres disponibles en Grande-Bretagne pour eux, on leur en offrit plutôt dans le Haut-Canada. Nombreux furent alors ceux qui se considérèrent comme une nouvelle royauté au Canada, tentant d’y créer un régime féodal et exerçant un contrôle étroit sur le pouvoir militaire, le gouvernement et l’économie.

Il était facile pour le gouvernement britannique de céder des terres le long de la rivière Sydenham, car les colonies étaient très clairsemées. Fertile et plate, le défrichage de la terre était aisé. La rivière pourvoyait les colons en eau fraîche et alimentait leurs moulins à eau. Elle servait également de voie navigable pour transporter des biens destinés à être vendus à Detroit. Une nouvelle route avait été construite entre London et Goderich, ce qui facilita l’accès à la région de Sydenham par voie terrestre.

< page précédente page 2 de 3 page suivante >