24TOO-OOT! TOO-OOT! TOUS À BORD!

Apres l’arrivée du chemin de fer à Strathroy, les villages tel que Katesville ne pouvaient plus demeurer compétitifs. Seuls un nom de route et une entreprise évoquent encore Katesville.
Apres l’arrivée du chemin de fer à Strathroy, les villages tel que Katesville ne pouvaient plus demeurer compétitifs. Seuls un nom de route et une entreprise évoquent encore Katesville.
Ailleurs, l’arrivée du train ne fut pas une bonne chose. Les villages qui n'étaient pas reliés au chemin de fer, tel Katesville, ne pouvaient entrer en compétition avec Strathroy, alors en plein essor économique. Même si ces villages n’étaient distants que de quelques kilomètres, il était si difficile de transporter des produits par carriole que le coût était prohibitif pour les fermiers. En conséquence, Katesville, comme beaucoup d’autres le long de la rivière, devint une ville-fantôme à cause du chemin de fer.

Même à Strathroy, le boom de la fin des années 1850 n’allait pas durer. Dans les années 1870, une crise économique atteignit la ville, dont beaucoup rendirent le chemin de fer responsable. Ils avaient en partie raison : la compagnie Great Western Railway était la seule en place, et les habitants devaient payer les frais de trains de marchandises, quel qu’en soit le prix. Les gens d’affaires de Strathroy croyaient fermement que si l’on faisait venir les rails d’une autre compagnie de chemin de fer, la ville serait en mesure de faire baisser les prix. Le village et les conseillers municipaux en débattirent pendant des années, mais il n’y eut jamais de deuxième voie ferrée.

< page précédente page 2 de 3 page suivante >