16PAYSAGES CHANGEANTS

Lorsque, dans les années 1830, les pionniers établirent leurs fermes dans la région, beaucoup de travail les attendait. Ils construisaient d’abord une baraque, puis une maison en rondins, à mesure qu’ils défrichaient la terre.

Les pionniers de la région de Sydenham changèrent la face de cette terre. Ils construisirent des barrages pour alimenter les moulins, créant ainsi de larges étangs. Ils défrichèrent la forêt, dense, qui autrefois couvrait toute la région.

Cette photo ancienne montre à quoi ressemblait le paysage après le défrichage intensif.
Cette photo ancienne montre à quoi ressemblait le paysage après le défrichage intensif.
À l’endroit ou se trouve actuellement la ville de London, il y avait alors des bosquets de pruniers, de cerisiers et de pommiers sauvages. Les communes de Caradoc et Ekfrid étaient en partie recouvertes d’érables, de hêtres, de frênes ou d’ormes sur les terres sèches, et de frênes noirs ou d’ormes dans les marécages. Les étangs à mélèzes étaient chose courante dans la commune d’Ekfrid. Le mélèze et le pin blanc étaient les seules espèces de conifères dans le bassin-versant, excepté pour quelques parcelles de cèdres dans la partie nord-est, en amont.

page 1 de 3 page suivante >