10LE FRONT CANADIEN EN 39-45

L’idée d’un Front canadien prit naissance pour la première fois lors de la Deuxième Guerre Mondiale, le concept étant que tous au Canada faisaient la guerre, et pas uniquement les soldats outre-Atlantique. Chaque aspect de la vie canadienne, que ce soit dans le domaine de l’industrie, de l’agriculture ou de la vie au foyer, était considéré comme un combat. C’est dans trois principaux domaines que les habitants de la rivière Sydenham prirent part au Front canadien : l’industrie, l’agriculture et les groupes communautaires.

Les sections commémoratives des cimetières, comme celle-ci (à Dresden), rappellent ceux qui ont combattu pour le Canada pendant la guerre.
Les sections commémoratives des cimetières, comme celle-ci (à Dresden), rappellent ceux qui ont combattu pour le Canada pendant la guerre.
Industrie

Le gouvernement passa des contrats avec la plupart des grands industriels, afin de produire l’équipement nécessaire à la Guerre. A Strathroy, l’usine Woolen Mills produisit des couvertures pour les troupes, et en 1943, le gouvernement acheta 95% de leur production. Somerville Ltd., qui avant-guerre fabriquait des tubes d’expédition, se mit à la fabrication d’obus.

page 1 de 4 page suivante >